fbpx

Liberté financière: Comment créer ton plan en mindmap?

Published by Hakim on

Aujourd’hui nous allons parler de votre plan pour devenir financièrement indépendant. Si comme moi vous avez du mal à dire non aux projets que l’on vous propose ou à faire trop de choses à la fois, alors suivez bien cet article, il vous sera utile.

Si aujourd’hui vous avez un but à atteindre, des objectifs à réaliser dans votre vie, quels qu’ils soient, il sera impossible de les réaliser sans avoir un plan précis. Avoir un plan c’est être dans la bonne direction. Pour cela vous devez effectuer une étude honnête de vous-même et de votre situation et vous fixer un laps de temps pour réaliser vos objectifs. Vous seul pouvez décider du temps que vous vous accordez.

Ensuite il s’agit de déterminer la somme d’argent que vous estimez avoir besoin. Tout est relatif : vous pouvez considérer avoir atteint votre but à partir de plusieurs millions d’euros ou de quelques milliers. Si vous touchez 2 000€ par mois, vous pouvez très bien décider que votre objectif de liberté financière sera atteint quand vous générerez la même somme tous les mois en dehors de votre emploi.

Puis vous devez décider par quels moyens vous allez devenir indépendant. L’immobilier ? La bourse ? Internet ? Le MLM ? Les opportunités sont multiples, certaines sont plus rapides et d’autres demanderont plus d’efforts ou d’études pour y parvenir.

Enfin vous devez faire le point sur votre situation actuelle. Etes-vous salarié ? En recherche d’emploi ? Gagnez-vous suffisamment d’argent pour commencer à vous lancer? Ou votre objectif est-il trop ambitieux pour commencer ? Je vous donne un exemple: si vous décidez de devenir indépendant grâce à l’immobilier, mais que votre compte bancaire est chaque mois à découvert, il vous sera difficile d’obtenir un crédit afin de financer votre premier bien. Donc la première étape consiste à réduire vos dépenses ou augmenter vos revenus pour que votre solde ne soit plus débiteur et montrer à votre banque que vous savez épargner ; en un mot,  prouvez que vous êtes un client sérieux à qui l’on peut prêter.

Maintenant je vous présente la méthode que j’ai utilisée pour être indépendant financièrement et que j’utilise toujours aujourd’hui. Pendant longtemps mon plus gros problème fut de refuser une opportunité. Pour quelle raison ? J’étais salarié et parallèlement je me formais à l’immobilier, au e-commerce, à la bourse, aux cryptos. J’avais rejoint une entreprise de MLM et j’avais également ma vie privée à gérer. Mon problème ? Je n’avais aucun plan, j’étais trop dispersé, je ne concentrais pas mes efforts, j’étais épuisé parce que je travaillais sans discontinuer, ce qui nuisait à ma vie privée. Puis un jour j’ai lu ce livre : « Le guide pour investir » de Robert Kiyosaki. C’est la suite de « Père riche, père pauvre » et de « Le cadran du cash flow ». Si vous ne les avez jamais lus, commencez par ces 2 premiers livres, vous trouverez les liens en fin d’article.

Dans « Le guide pour investir », Robert Kiyosaki présente 3 éléments : la sécurité, l’aisance et la richesse. Je me suis inspiré de ces 3 éléments et les ai réunis pour créer un seul plan d’indépendance financière articulé autour de ces 3 objectifs. Mon but a été de réfléchir à ce que je devais réellement faire afin d’atteindre la liberté financière. Je me suis donc d’abord débarrassé de tout ce qui m’écartait de mon objectif, et j’ai concentré mes efforts sur ce que je devais vraiment accomplir. Ensuite j’ai cherché à alléger mes tâches au maximum en les déléguant, les automatisant ou en changeant ma stratégie pour optimiser au maximum mon temps. Par exemple: auparavant j’avais pour habitude de faire du day trading en bourse, ce qui me prenait du temps et de l’énergie, pour au final un maigre résultat. C’était contre-productif. J’ai vite réagi en développant la stratégie suivante: construire un portefeuille sur le long terme et l’ajuster une fois par mois au maximum. Résultat: j’ai gagné du temps et j’étais moins stressé.

La stratégie à adopter consiste à réfléchir à ce que vous devez faire et à déterminer la somme que vous devez gagner pour atteindre la sécurité, l’aisance et la richesse. Toutes les actions que vous entreprenez doivent fonctionner en symbiose afin d’atteindre votre objectif de liberté financière. Et inversement: tout ce qui ne relève pas de votre objectif doit en être écarté. Vous devez vous concentrer au maximum sur votre objectif et les actions que vous avez choisies, à l’exclusion de toute autre chose. Pour y voir plus clair, il vous suffit de créer une mindmap que vous regarderez tous les jours pour rester « focus ». A cette fin je vous conseille le site mindmeister.com que vous trouverez en fin d’article.

Ce site vous permet de créer entre autre vos mindmaps et ce, gratuitement. Il existe des packages payants, notamment si vous désirez imprimer vos mindmaps en format PDF, mais ce n’est pas une obligation. Nous allons créer ensemble un exemple de mindmap de votre plan de liberté financière. Vous n’êtes absolument pas obligé de me recopier, c’est simplement un exemple illustrant la manière dont vous devez réfléchir. Tout d’abord ouvrez une nouvelle mindmap. Votre objectif principal est d’atteindre la liberté financière. A cette fin, vous vous appuierez sur vos 3 plans : un plan de sécurité, un plan d’aisance financière et un plan de richesse. Pour la sécurité, visez pour l’exemple de générer 3 000€ net par mois et fixez-vous pour les atteindre une période de 3 ans. C’est une somme confortable pour bien vivre, c’est votre objectif de sécurité. Cela peut être plus – ou moins – tout dépend de vos objectifs. Votre plan de sécurité va reposer sur l’immobilier locatif. Le but consistera à acheter des biens, à les mettre en location et à percevoir des rentes mensuellement. Vos loyers doivent pouvoir couvrir toutes les charges, crédits, impôts et vous procurer 3 000€ net tous les mois. Vous pouvez choisir un autre domaine que l’immobilier, mais celui-ci reste un excellent moyen d’atteindre la sécurité. Si vous adoptez la bonne stratégie, vous êtes sûr de toucher vos loyers chaque mois, pendant toute votre vie. Atteindre son objectif de sécurité vous permettra de quitter votre emploi et de vous consacrer à plein temps aux plans d’aisance et de richesse. Car c’est le temps qui vous manquera pour avancer davantage.

En ce qui concerne le plan d’aisance financière, visez 10 000€ net par mois et accordez-vous 5 ans pour y parvenir. Fixez le montant que vous visez afin de vivre dans l’aisance. Pour ce plan, vous pouvez rester sur l’immobilier en ajoutant une nouvelle gestion par rapport à votre plan de sécurité ou changer complètement de secteur. Si vous gardez l’immobilier, vous pouvez très bien imaginer de créer une conciergerie et gérer des biens en courte durée, à la nuitée par exemple. Si vous décidez de changer de secteur, vous pouvez imaginer de créer une boutique e-commerce ou vous positionner en tant que vendeur sur les marketplaces Amazon, Cdiscount, Fnac, etc. ou encore rejoindre une société de MLM par exemple. Cela peut tout à fait constituer votre plan d’aisance financière. Ce sera à vous de choisir ce que vous préférez, là où vous êtes le plus à l’aise. De manière générale, il ne vous faut pas perdre de vue votre plan de sécurité qui doit avoir un lien avec votre plan d’aisance. Ainsi, une partie de vos 3 000€ provenant du plan de sécurité peuvent servir à financer au départ votre conciergerie ou votre boutique en ligne avec l’achat de matériel par exemple.

Pour le plan de richesse, visez grand, à vous de voir, mais au minimum 1 million d’euros. Il faut que le montant que vous visez vous impressionne, sinon ça ne vous motivera pas assez. Un exemple : visez 5 millions d’euros sur une période de 10 ans. Si vous restez uniquement sur le premier exemple de l’immobilier, vous pouvez très bien imaginer de créer une société de marchand de biens qui achète et revend avec de grosses plus-values.

Bien sûr, il doit y avoir un lien entre les plans et vous pouvez imaginer que cette société est financée par votre plan d’aisance et que les montants générés servent à acheter d’autres biens en France ou à l’étranger afin de consolider le plan de sécurité qui lui-même consolidera le plan d’aisance, lequel consolidera le plan de richesse. Telle est la symbiose. Si vous changez de secteurs, vous pouvez imaginer énormément de plans différents, comme envisager d’investir en bourse, dans les cryptos-monnaies ou créer un business physique: un garage automobile, un restaurant, acquérir une franchise – type McDonald’s – etc… Tout est possible, c’est à vous de réfléchir à vos objectifs.

Vous avez compris le principe de la Mindmap. Pour conclure, vous devez retenir que votre plan doit avoir du sens, vous devez fixer un montant précis à atteindre en un laps de temps déterminé, et enfin vous devez commencer à entreprendre et planifier vos actions dès maintenant : par exemple dans le plan de sécurité vous allez devoir vous former à l’investissement immobilier, consulter des annonces, prendre des rendez-vous à la banque, appeler des vendeurs… Bref vous devez commencer dès aujourd’hui à vous prendre en main et  agir. N’oubliez pas que chaque plan fonctionne en lien avec le suivant dans le but de le consolider. Vous devez toujours vous en tenir à ce que vous y avez noté. Si une opportunité se présente à vous mais qu’elle ne figure pas dans vos plans, dites non et abandonnez-la. C’est dur, mais cela vous permettra de vous démarquer des 98% des gens qui avancent sans but précis.

Ressources:

Livres de Robert Kiyosaki:

1- Père riche, père pauvre

2- Le quadrant du cash flow

3- Le guide pour investir

Créer sa mindmap avec Mindmeister

Tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin… Rejoignez-nous sur

Facebook

Instagram

Youtube

Hakim AMM aka Mr. goodLife

Retrouvez plus de contenu sur: